peintures et dessins

hommage

L'absence

ce supplément d'âme que prolonge le silence
au son des heures
aux bruits qui meurent..
la vibrante présence des chers disparus
qui hâle nos halos
toujours et jusque dans les rues
où nous marchions alors
où nous marchons encore..
au fond de nos yeux coulent leurs mots

à J.-P. qui rêvait d'être libre
Strasbourg-Sarajevo, 1995





12/02/2014